Avez vous déjà entendu parler de ce grand industriel qu’était Charles Albert Keller ?

Publié le Mis à jour le

Passionné de l’histoire industrielle, particulièrement de celle de l’hydroélectricité et de l’électricité dans notre région, et ce depuis plus de 30 ans, Gilles Rey (INSA Lyon 1968), nous fait part de la publication de son liCharles Albert Kellervre  :

« LE SEIGNEUR DE LA ROMANCHE »

Charles Albert KELLER (1874-1940)

Industriel et inventeur

Il nous raconte ainsi la vie et l’œuvre de Ch A KELLER (AM Angers 1890), l’un des grands pionniers de la métallurgie, brillant industriel et inventeur, mais aussi personnage important de l’histoire de la vallée de la Romanche et de la région Grenobloise.

Créateur de la SKL (Société Keller Leleux), il vendit son savoir-faire en matière d’ingénierie de fours électriques, en France et en Europe, et fournira même Grenoble en électricité via ses centrales hydroélectriques.
LivreCAKeller

Cet ouvrage de 528 pages (dont 240 pages d’illustrations en couleurs et noir et blanc), est disponible auprès de l’association :

«  Les Amis de l’Histoire du Pays Vizillois »

325 Rue de la République

38220 VIZILLE.

Disponibilité : Courant Novembre 2015.

Prix en précommande avant le 30/09/2015 : 35 € plus frais de port 9 € = 44€

Prix à partir du 1/10/2015: 45 plus frais de port 9 € = 54€.

Note : Ingénieur INSA Lyon (1968, spécialité Génie Electrique), Gilles Rey a exercé son métier au service des Grenoblois au sein de la RGE, puis de la Société d’Economie Mixte Locale, Gaz et Electricité de Grenoble (GEG). Il a aussi enseigné la technique des réseaux électriques industriels à l’Institut National Polytechnique de Grenoble (INP), plus particulièrement à l’ENSIEG, devenue ENS3E.

Retraité depuis 2001, il a consacré l’essentiel de ses recherches à l’histoire de l’électricité et du gaz, du papier, de l’électro-métallurgie…

Gilles Rey fait partie notamment de l’APHID (Association pour le Patrimoine et l’Histoire Industrielle en Dauphiné) depuis sa création (1992), et de diverses autres associations, dont l’Association des « Amis de l’Histoire du Pays Vizillois », de l’association « Patrimoine d’Avenir » oeuvrant pour la sauvegarde d’une partie du patrimoine industriel de la Romanche, de « Patrimoine et Avenir en Grésivaudan » (PAG), de la FAPI.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s